Articles

Sélection du message

Je ne veux pas vivre de ma plume !

Je vais peut-être briser un mythe, et pourtant : tous les gens qui écrivent ne veulent pas devenir « écrivain ». Non, moi je ne veux pas. Et j’ignore pourquoi, c’est difficile à faire comprendre aux autres, encore plus depuis que mes livres se vendent bien, et que mes nouvelles sont téléchargées par milliers. Alors, depuis quelques mois, je subis la répétition incessante des questions : « pourquoi tu n’essaies pas de trouver un vrai éditeur ? Pourquoi tu ne vends pas tes livres plus chers - parce que, avouons-le, ce n’est pas en vendant 49 ct tes livres que tu vas gagner de l’argent – ? Pourquoi est-ce que tes nouvelles sont gratuites, alors qu’il y a plus de 100 téléchargements par mois ? » et la synthèse de tout ça : « Quand même, quand on fait un travail, il faut être récompensé de ce travail ! » Eh bien je le suis. Je me bats peut-être pour récupérer des commentaires Amazon, mais même ceux qui n’en mettent pas prennent parfois le temps de me dire qu’il ont aimé, ou que ça les a fai…

Mes lectures du mois # Mars

Voilà mes lectures du mois de mars, qui est très philosophique par rapport à d’habitude. En revanche, toujours comme d’habitude, il s’agit de livres accessibles à tous, à part peut-être le premier dont je parle, dont certains points sont assez poussés. Profitez-en bien, car me lançant dans un nouveau projet, il n’y aura probablement pas d’article pour avril.
Dracula ou la croisade des temps modernes, Farhad Khodabandehlou
Ayant adoré le roman Dracula, j’attendais beaucoup de cette analyse faite par un professeur de philosophie. J’ai été un peu déçue, même s’il y avait plusieurs points très intéressant, notamment l’analyse de la façon dont Dracula espère se prendre pour un « Anglais », et la réflexion sur l’identité personnelle qui s’ensuit. Ce qu’il faut savoir toutefois, c’est que contrairement à ce que laisse entendre la quatrième de couverture, ce livre porte uniquement sur les premiers chapitres du roman, le passage où Jonathan Harker se rend dans le château de Dracula pour lui vendr…

Mes lectures du mois # Janvier et février

Je rattrape ici mes lectures du mois de janvier. Je n’avais pas fait d’article parce que je n’en avais terminé qu’un, mais voilà ma nouvelle liste ! Il n’y en a pas beaucoup, c’est vrai, mais promis je me rattrape au mois de mars. Je fonctionne comme d’habitude : de celui que j’ai le moins aimé à celui que j’ai préféré.
La Princesse de Montpensier, Madame de La Fayette
J’ai bien aimé cette nouvelle, même si j’ai été un peu déçue : j’avais vu le film avant, que j’avais adoré. La nouvelle m’a parue un peu fade à côté… mais je pense que l’epub très vieillot que j’avais y est aussi pour quelque chose, parce que l’orthographe ancienne me bloquait quand même beaucoup pour ma lecture.
La nuit de l’oracle, Paul Auster
J’avais beaucoup entendu parler de cet auteur sur des groupes de lecteurs, alors j’ai voulu m’y lancé. Il y a une construction très particulière et souvent dure à suivre, et je comprends sans problème que l’on puisse adorer cet auteur, qui a une véritable empreinte. Malheureusement…

Enooormes : trois héroïnes contre les préjugés

Image
C’est sans doute la première fois que je parle de quelque chose qui n’est pas « philosophique » (au sens trèèèès large, on va dire de quelque chose qui n’a pas pour but de faire réfléchir). Enooormes est une pièce divertissante, et ce n’est pas vraiment ma spécialité de parler de quelque chose de « divertissant. » C’est pour ça que j’ai mis du temps avant d’écrire mon article ; mais à force d’y réfléchir, j’ai bien trouvé deux-trois éléments intéressants à présenter. Attention, entendons-nous bien : quand je dis « intéressants », je ne veux pas dire que la pièce est globalement inintéressante, au contraire, j’ai beaucoup aimé, beaucoup ri, c’est très bien joué, très bien mis en scène et très bien chanté, je veux simplement dire que j’ai enfin trouvé une raison d’en parler sur le blog d’un prof de philo. Mais avant d’analyser et peut-être de faire perdre au spectacle ce qu’il a de spontané et d’aussi amusant, je le dis clairement : allez-y, vous ne le regretterez pas.
L’histoire tourne …

Mes lectures du mois # Décembre

Je continue la liste d’articles sur mes lectures ! Et voici une nouvelle liste, qui, je l’espère, pourra vous donner envie (ou pas !) Tout cela, je le rappelle, afin de montrer que les auteurs lisent, et aller contre ce préjugé absurde selon lequel « maintenant, tout le monde écrit, mais plus personne ne lit. » Ils sont toujours dans l’ordre, de celui que j’ai le moins aimé à celui que j’ai préféré. Voilà donc quelles ont été mes lectures en décembre…
L’Indé Panda 4
Eh bien… oui. J’ai été extrêmement déçue par ce recueil. Je vous rappelle que j’ai déjà parlé des deux premiers dans cet article : L'Indé PandaJe ne dis pas que je n’ai aimé aucune nouvelle, non… seulement 3 sur 12. Allez, on va dire trois et demie. Parce qu’il y en a une qui racontait une vraie belle histoire, mais qui répétait une critique de la religion qui me semblait vue et revue, et m’a agacée plus qu’autre chose, parce qu’elle ne fait que répéter le discours de tous les antireligieux qui passent quand même à côté …

Mes lectures du mois # Novembre

Image
Souvent je lis cette remarque ridicule, voire absurde, sur les groupes de lecteurs ou d’auteurs autoédités sur les réseaux sociaux : « Aujourd’hui tout le monde écrit, mais personne ne lit. » Ah. A mon avis, quelqu’un qui ne lis pas ne peux pas écrire bien. Donc ceux qui écrivent lisent. D’ailleurs, ce serait étrange de prétendre que quelqu’un qui aime écrire n’aime pas lire à côté de ça. Alors, pour participer à la destruction de ce préjugé, je vais vous présenter les livres que j’ai lus ce mois-ci. Et peut-être les mois suivants aussi, si j’ai le temps. Comme ça vous verrez bien qu’un auteur lit… et même ce qu’il lit.
Ce mois-ci j’ai lu trois livres, je vais dire un mot sur chaque, en partant de celui que j’ai le moins aimé jusqu’à celui que j’ai préféré. Pour garder le meilleur pour la fin. Alors, je commence… prêts ?
Le cercle secret de L. J. Smith 
C’est quoi ce caca ? Bon, voilà, c’est à peu près ma réaction après l’avoir lu. J’ai trouvé ce livre dans la boite à lire de Nancy. J’a…

Le livre voyageur # Si la parole était d’or

Image
Après des mois de voyage, Si la parole était d’or est de retour à la maison ! (quoiqu’en temps, j’aie changé de maison…) Je voulais donc, en m’excusant de n’avoir pas pu dédier un article entier à chacun des lecteurs par manque de temps, faire un article de clôture en remerciant tous les participants qui ont joué le jeu, et m’ont laissé un petit mot dans le livre. Je suis heureuse de retrouver un livre dédicacé par vous tous, et je n’hésiterai pas à retenter l’expérience avec un autre roman !
Je remercie donc
- Julie https://www.instagram.com/un_livre_dans_la_main/
- Marilyne http://www.cosmogonies.org/ www.facebook.com/Cosmogonies
- Catherine http://partagedelecture.over-blog.com
- Laurent https://www.facebook.com/bonnesnouvelles2/ https://twitter.com/Stellicides
- Angélik https://www.facebook.com/refugelitteraire/ https://refugelitteraire.com/
…et Edwige, chez qui le livre a fait un détour, mais que je ne connais pas…

Merci encore à vous tous, et rendez-vous pour le prochain livre voyageur !

Conseils de lecture pour Terminales

Image
J’ai vu plusieurs fois, sur des groupes de lectures, des lycéens de Terminale (ou des parents inquiets !) demander des conseils de lectures « classiques » pour agrandir la culture littéraire pour le bac. Plutôt que de répondre à chaque fois individuellement, je pense qu’il sera plus utile de faire directement un article. Pour ce qui est du programme de Terminale L en littérature, je ne connais pas assez bien les œuvres au programme pour donner des conseils de lecture pertinents. En revanche, je vais faire une liste de livres qu’il est important d’avoir lus, et qui peuvent également être utilisés en philosophie, pour faire d’une pierre deux coups. J’ai déjà parlé de certains d’être eux – je mettrai donc les liens vers mes autres articles. Evidemment, ce n’est pas une liste exhaustive, et j’en referai peut-être une autre plus tard, si j’ai d’autres idées. Je vais d’ailleurs essayer de me limiter et de ne pas en mettre trop pour le moment, et ne pas vous surcharger de lectures dès le pre…