Accéder au contenu principal

Articles

Sélection du message

Book Trailer de La Loi de Gaia

Articles récents

Tous les hommes sont mortels, et Algernon aussi

Je réserve habituellement mes chroniques à des livres autoédités, pour diffuser au mieux cette pratique. Exceptionnellement, je voudrais parler de deux livres très connus, moins pour en faire une véritablement chronique que pour mettre en évidence ce que ces deux romans ont en commun : Des fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes, et Tous les hommes sont mortels de Simone de Beauvoir. Deux livres qui commencent à dater, comme vous pouvez le constater, surtout le second. Je vais dissiper immédiatement les craintes de ceux qui ont des problèmes avec la lecture des livres datant d’avant 1950 : Des fleurs pour Algernon est sorti en 1966, donc vous pouvez y aller, et il n’y a vraiment pas de difficulté de lecture à Tous les hommes sont mortels.
D’abord, une petite présentation rapide de l’un et de l’autre. J’ai lu Tous les hommes sont mortels il y a quelques années, et il fait partie des livres qui laissent une trace, des livres auquel on ne peut pas s’empêcher de penser encore des années apr…

Des livres neufs mis à la poubelle

J’ai récemment exprimé un coup de gueule sur ma page Facebook, au sujet des exemplaires neufs de mes livres qui ont été mis à la poubelle par un célèbre distributeur, que nous allons appeler, par soucis de respect de l’anonymat, Ettehcah Livres*
J’ai reçu par la suite un certain nombre de messages très sympathiques de lecteurs outrés qu’on puisse non seulement mettre des livres à la poubelle, mais en plus des livres neufs, mais en plus des livres que l’auteur voulait racheter pour pouvoir les envoyer gratuitement à des blogueurs ou même pour les poser dans une boite à lire.
Voici donc toute l’histoire depuis le début. Le 3 juin, j’ai fait une séance de dédicaces à Cultura. Soit dit en passant, cette journée a été très bonne, j’ai rencontré plein de monde (dont certains qui, miracle, avaient déjà entendu parler de La Loi de Gaia !), j’ai dédicacé plein de livres, et le magasin Cultura m’a même dit qu’ils n’hésiteraient pas à me recommander dans leurs autres magasins si jamais je souhaita…

Le livre voyageur # 3 Un passage chez Catherine

Bonjour à tous, et pardonnez-moi pour le retard que j’ai pris concernant le livre voyageur !
Si la parole était d’or continue son tour de France, et s’est arrêté il y a quelque temps chez une de mes plus grandes fans (hihi^^), Catherine, qui avait déjà lu La Loi de Gaia et toutes mes nouvelles !
Malheureusement, bien qu’elle soit une grande lectrice, elle ne tient pas de blog : c’est pourquoi je vais présenter à sa place le livre qu’elle m’a conseillé (que je n’ai pas lu).
Erratum (j'ai trop traine avant d'écrire cet article !) : Depuis peu, Catherine a créé un blog, que je vous invite donc fortement à visiter : Lecture en partage
Voilà sans plus attendre, titre, auteur, et quatrième de couverture :
Claustrations, de Salvatore Minni Alors que monsieur Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, Charles se cloître de son plein gré. Clara, que son amie Françoise recherche depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’u…

Le texte de la semaine # 5 – « Le cheval et l’âne », La Fontaine

Chers lycéens, réjouissez-vous et ne stressez plus. Si vous êtes terrifiés à l’approche du bac, et de cette première épreuve fatidique qu’est l’épreuve de philosophie, parce que vous êtes un grand lecteur mais que vous ne comprenez rien à la philosophie, vous êtes au bon endroit. A partir d’aujourd’hui, premier mai, et tous les lundis jusqu’au bac de philo, je présenterai ici un texte littéraire qui fera un bon exemple à citer dans une copie de philosophie.
Le texte d’aujourd’hui est une fable de La fontaine, « Le cheval et l’âne », et vous pourrez l’utiliser dans un sujet portant sur la morale ou le devoir.
Exceptionnellement, avant de commenter la fable, je vais commencer par présenter la thèse philosophique que vous pourrez mettre en rapport : car, en réalité, la « morale » de cette fable n’a rien de morale, et si je vous donne cette fable, ce n’est pas exactement pour appuyer une thèse philosophique, mais plutôt pour avoir un exemple de situation à critiquer grâce à Kant.
Qu’est-ce …

Le livre voyageur # 2 - Interview Marilyne Walker

Le livre voyageur, passé chez sa deuxième lectrice, est déjà reparti à un nouvel endroit de France. Avant d’en savoir plus sur ce nouveau voyageur, je vous propose une petite interview de notre deuxième lectrice, qui est également auteur de Cosmogonie, un roman de science-fiction dont vous pouvez en apprendre davantage à cette adresse : http://www.cosmogonies.org/ N’hésitez pas à passer sur son blog, et à la suivre sur Twitter (@MarilyneWalker_) et sur Facebook (www.facebook.com/Cosmogonies)
Et passons sans plus tarder à l’interview !
Bonjour Marilyne, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour ! Pas facile de se décrire en quelques mots, mais je vais essayer ! Je dirais que je suis une ‘rêveuse déterminée’. Ces deux mots contradictoires résument un peu ma personne : mon esprit est très porté sur le monde de l’imaginaire, pourtant je suis très active et décisive dans ma vie ‘éveillée’. Cette attitude m’a amenée à vivre à l’étranger dans une dizaine de pays les dix-sept derniè…

Le texte de la semaine # 4 – 1984, Georges Orwell

Chers lycéens, réjouissez-vous et ne stressez plus. Si vous êtes terrifiés à l’approche du bac, et de cette première épreuve fatidique qu’est l’épreuve de philosophie, parce que vous êtes un grand lecteur mais que vous ne comprenez rien à la philosophie, vous êtes au bon endroit. A partir d’aujourd’hui, premier mai, et tous les lundis jusqu’au bac de philo, je présenterai ici un texte littéraire qui fera un bon exemple à citer dans une copie de philosophie.
Le texte d’aujourd’hui est extrait de 1984 de Georges Orwell, et vous pourrez l’utiliser dans un sujet portant sur l’histoire.
Vous connaissez sans doute déjà cette magnifique dystopie (eh oui, contrairement à ce que j’ai lu récemment sur internet, ce n’est pas Hunger Games qui a inventé la dystopie) présentant un totalitarisme parfait, sous lequel aucune résistance n’est possible.
Le héros du roman, Winston, travaille au Ministère de la Vérité. Ce Ministère doit faire en sorte que toutes les prédictions faites par Big Brother, et t…

Le texte de la semaine # 3 – Notre Dame de Paris, Victor Hugo

Chers lycéens, réjouissez-vous et ne stressez plus. Si vous êtes terrifiés à l’approche du bac, et de cette première épreuve fatidique qu’est l’épreuve de philosophie, parce que vous êtes un grand lecteur mais que vous ne comprenez rien à la philosophie, vous êtes au bon endroit. A partir d’aujourd’hui, premier mai, et tous les lundis jusqu’au bac de philo, je présenterai ici un texte littéraire qui fera un bon exemple à citer dans une copie de philosophie.
Le texte d’aujourd’hui est extrait de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, et vous pourrez l’utiliser dans un sujet portant sur le désir.
Vous connaissez sans doute déjà l’histoire de Notre-Dame de Paris, tant elle a été reprise, mais si votre connaissance est imprécise. L’histoire tourne autour d’Esméralda, une égyptienne fascinante qui vit dans les rues de Paris et qui va attirer l’attention et le désir du prêtre Claude Frollo. Malheureusement pour lui, Esméralda tombe amoureuse du chevalier Phoebus, qui est lui-même déjà fiancée à…